Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Ville du Gros-Morne
  • : Culture, sport, vie communale, toute l'actualité de la cille du Gros-Morne en direct sur le www.vivreaugrosmorne.com
  • Contact

Sondage

Recherche

Archives

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 15:07

Dans le cadre de la 4ème Édition du « Kolektif pou gloryé 22 mé », la Ville du Gros-Morne et le Cercle littéraire et Artistique ont organisé ce samedi 14 Mai une soirée « Causerie-débat » sur Édouard GLISSANT.

Ce moment d’éveil culturel a été animé par Jean-Claude CORBIN représentant du Cercle Littéraire et Artistique, Alain LEGARES, conteur martiniquais et Joseph POLIUS, membre de l’institut du « Tout Monde ».

 

Causerie - Débat sur E.GLISSANT avec le Cercle Li-copie-11Causerie - Débat sur E.GLISSANT avec le Cercle Li-copie-2

Cette soirée a débuté par un exposé sur le vécu d’Édouard Glissant puis les animateurs ont évoqué et expliqué les principaux concepts développés par E.GLISSANT. Ce dernier défendait les principes d’antillanité et de créolisation.  Il soutenait notamment une volonté de reconstituer les déchirures sociales, de remplir les trous de la mémoire collective et d'établir des relations hors du modèle métropolitain.

Édouard GLISSANT condamnait la standardisation créée par la mondialisation. La fixité du monde le terrifiait et il se battait pour l’hétérogénéité des cultures d’origine différentes afin qu’elles se multiplient. 

Après cet exposé riche en histoire et en anecdote le public a pu montrer son intérêt en posant des questions très précises sur le sujet. La section de danse « bèlè des mornes » de l’ACSEF de Rivière-Lézarde a clôturé ce rendez-vous littéraire par un moment bèlè.

 

Causerie - Débat sur E.GLISSANT avec le Cercle Li-copie-21Causerie - Débat sur E.GLISSANT avec le Cercle Li-copie-13

 

 

Au-delà du devoir de mémoire, le kolektif pou gloryé 22 mé veux conduire la population vers une prise de conscience : « Je peux changer, en échangeant avec l’Autre, sans me perdre pourtant, ni me dénaturer » (E.GLISSANT).

 

Découvrez l'album photos

Partager cet article
Repost0

commentaires